Un nouvel esprit Locavore!

Un nouvel esprit Locavore!

Il aura fallu plusieurs mois à Celine Sobole et Jérôme Bruet, pour officialiser leur arrivée à la tête du fournil « Les Champs du Destin «  à Sacquenay en Côte d’Or. Jeudi 11 octobre,  à partir de 18H00, les Champs du Destin ouvrent leurs portes et présentent les nouveautés.

Plusieurs aménagements ont été nécessaires pour donner un nouvel élan à l’atelier de fabrication de pains biologiques « Les Champs du Destin » : une philosophie renforcée, une nouvelle identité visuelle, un nouvel atelier de viennoiserie et de nouveaux produits.

Une philosophie renforcée

L’élaboration de produits biologiques était une évidence pour Céline et Jérôme. En découvrant Les Champs du Destin ils ont trouvé l’outil nécessaire au développement de leur idéologie : Le Locavore.

L’Atelier est né il y a 8 ans du rapprochement de deux hommes : l’un amoureux de la terre, l’autre passionné par le pain. A eux deux, Ils ont créé un produit unique issu d’une même boucle de culture, de transformation et de cuisson. La philosophie était là. Il suffisait à Céline et Jérôme de la développer et d’imposer le Locavore sur tous les autres produits. Tous les pains, et toutes les viennoiseries sont élaborés à partir de graines biologiques choisies, cultivées, moulues et transformées par « La Ferme de La Gauloise » à Sacquenay. Entre Les Champs Du Destin et la Ferme de La Gauloise, c’est un vrai partenariat qui s’est installé avec une réflexion commune sur les graines qui composeront les produits de demain. Les autres ingrédients, le beurre, les œufs, les fruits, parfois nécessaires à l’élaboration des recettes proviennent tous de producteurs locaux, sauf le sel, malheureusement, qui est pour le moment un produit biologique français mais pas local.

Une nouvelle identité visuelle

L’évolution de l’idéologie des Champs du Destin, passe aussi par l’adoption d’une nouvelle identité visuelle. Un logo élégant, illustrant tradition, respect de l’environnement et modernisme. Il permet de mettre l’accent sur la marque « Les Champs du Destin », de renforcer et de capitaliser davantage sur le nom. La teinte chocolat apporte sobriété, la typographie retenue souligne la dimension traditionnelle, solennelle et le caractère professionnel de la fabrication des pains. La nouvelle identité de la boulangerie passe également par l’adoption d’une image forte : la semeuse. La semeuse (allégorie champêtre qui évoque la France essentiellement agricole du début du XIX siècle) marche vers l’avant, en semant les graines d’un futur optimiste. La symbolique de la semeuse permet de clarifier  l’adhésion de l’atelier dans la fabrication de pains issus de farines biologiques.

Un nouvel Atelier de Viennoiserie

Soucieux d’offrir à leurs clients une large gamme de produits biologiques et locavores, le couple a ouvert un espace de plus de 60 m2 consacré uniquement à la fabrication de viennoiseries. Fort d’une expérience de plus de 20 ans en boulangerie, Jérôme est un amoureux de la matière, des saveurs et du goût. Ce nouvel atelier de viennoiserie  est entièrement conçu dans le même esprit traditionnel et authentique que l’atelier de pain. Sur le mur une fresque de Véronique Barrillot est entièrement réalisée sur un mur en pierre brut de fabrication. C’est dans cet espace aménagé de matériaux nobles (pierre et bois) que Jérôme pourra exprimer tout son talent  « Chaque nouveau produit demande des heures de travail, des essais de farine, de dosage…. Il me faut plusieurs essais pour trouver le bon ajustement d’une recette… » Précise Jérôme Bruet.  «… avec ce nouvel atelier, je vais pouvoir créer ! »

Des nouveaux produits

Toutes ces nouveautés, permettent aujourd’hui à Céline et à Jérôme, de proposer sur les marchés une gamme de pains et viennoiseries, beaucoup plus étendue. On retrouve déjà le pain aux graines de cameline, du pain d’épices des champs (à base de graines de colza et de mélilots), de la brioche au levain, des sablés de la joie (à base de farine d’engrain), des sablés au sarrasin, ……Jérôme Bruet devrait aussi nous concocter pour cette fin d’année des spécialités du Nord Pas de Calais, sa région d’origine et même quelques recettes du Nord de l’Europe, qu’il a drainées tout au long de ces longues années de formation.

Avec toutes ces nouveautés, Céline et Jérôme affirment leur attachement à capitaliser sur la proximité avec les consommateurs, sur la qualité nutritionnelle de leurs produits et la symbolique des produits fermiers. En se positionnant comme une entreprise artisanale locavore, dynamique, ambitieuse et soucieuse de l’environnement dans lequel elle évolue,  Les Champs de Destin répondent aujourd’hui aux besoins de demain.

Comme le disait Confucius « Qui comprend le nouveau en réchauffant l’ancien peut devenir un maître ». Par ce savant mélange d’ancien, de tradition et de nouveauté, Jérôme Bruet (à plus de 40 ans) et avec 20 ans d’expériences, a enfin atteint la maturité pour devenir aujourd’hui un « maître du pain ».

2014-11-16T04:54:41+00:00